28/07/2014 Partir en vacances l’esprit tranquille !

Source : site officiel de la ville de Chartres 

 

L’Opération Tranquillité Vacances (OTV), organisée conjointement par la Police municipale et la Police nationale, permet aux Chartrains de rejoindre leurs lieux de vacances l’esprit tranquille, durant l’été.

Si vous partez en vacances, vous pouvez prévenir la Police municipale ou la Police nationale. Vous déclarerez vos dates de vacances, votre adresse, le nom d’une personne à prévenir en cas de besoin. Des policiers assureront une surveillance régulière de votre domicile.

Contacts :

Police municipale, 2 rue Chanzy tél. 02 37 23 42 84.

Police nationale : 57 rue du Docteur Maunoury tél. 02 37 24 75 39.

L’Opération Tranquillité Vacances (OTV) a été mise en place par la Police nationale il y a 41 ans.
"J’ai réactivé cette action depuis six ans", déclare Patrick Meynier, commissaire divisionnaire de la Police nationale. "C’est une priorité pour la protection des biens des personnes qui vont s’absenter de leur domicile".

 

DU PRÉVENTIF ET DU RÉPRESSIF

L’action implique du préventif et du répressif. Le préventif est assuré par des policiers en uniforme qui circulent dans des voitures sérigraphiées pour se montrer et dissuader les voleurs qui font des repérages des propriétés abandonnées provisoirement pendant les vacances. Le répressif est assuré par des policiers en civil qui tourneront dans des voitures banalisées. "En 2012, nos policiers ont assuré 250 heures de surveillance des maisons abandonnées et nous avons arrêté trois cambrioleurs. 750 personnes se sont inscrites au commissariat de police l’an dernier. Les gens font de plus en plus confiance à la Police. Il est très rare que les maisons des personnes qui se sont inscrites à l’Opération Tranquillité Vacances soient cambriolées", souligne Patrick Meynier.

CONSEILS DE LA POLICE NATIONALE

La protection des accès
> Verrouiller tous les accès : portes des garages, fenêtres arrière, vasistas…
> Ne pas indiquer ses coordonnées sur les trousseaux de clé.
> Ne pas laisser son trousseau de clés dans des endroits connus des malfaiteurs : sous le paillasson, dans le pot de fleurs, dans la boîte aux lettres, sous une pierre.

La protection des biens
> Privilégier autour du domicile des éclairages automatiques avec des détecteurs de présence.
> Créer l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur pour la lumière ou la radio.
> Faire relever le courrier et les publicités par une personne de confiance.
> Renvoyer le téléphone fixe vers un téléphone portable.
> Ne pas indiquer sur les réseaux sociaux l’absence et le lieu de congés.
> Prévenir ses voisins que l’on s’absente pour leur permettre de rester vigilants et d’aviser les forces de sécurité en cas d’intrusion.
> Ne pas fermer à clé les meubles de valeur : les voleurs utilisent des pieds de biche pour les forcer.
> Dissimuler bijoux et argent liquide dans des caches originales et non dans la pile de linge, ni sous le matelas.
> Photographier les biens les plus précieux : bijoux, œuvres d’art, tableaux.
> Sécuriser l’outillage et les échelles de la propriété : ne pas les laisser dans des lieux non protégés du jardin.

Penser à prévenir les services de police en cas de retour anticipé de congé.

25/07/2014 Location saisonnière et assurance

Crédit texte : Capital.fr
 
Cet été, vous avez décidé de louer une maison ou un appartement pour passer vos vacances, ou vous comptez a contrario rentabiliser votre résidence principale la louant à des touristes de passage. Mais dans les deux cas, avez-vous pris soin d’être couvert en cas de sinistre ? Marche à suivre pour bien s’assurer.

> Vous êtes propriétaire et louez un logement vous appartenant

Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou de votre résidence secondaire, votre contrat multirisque habitation peut vous couvrir contre les éventuels sinistres causés par votre locataire. Pensez toutefois à contacter, en amont, votre assureur pour vérifier votre niveau de couverture. « La grande majorité des assureurs propose des extensions de couverture à leurs contrats classiques, mais cette option doit être activée via un avenant au contrat », explique Christophe Bescond, chef de produit chez AcommeAssure.com. Cette option vous offrira une couverture complète de vos biens immobiliers (mur, plancher, plafond, fenêtres, baignoire, …) si votre locataire occasionnel provoque un dégât des eaux ou est responsable d’un incendie. « En revanche, en cas de vol ou de dégradation matérielle, c’est la responsabilité du locataire qui devra être mise en jeu », précise Christophe Bescond.

Cette option est généralement facturée entre 20 et 100 euros, mais elle peut être gratuite si vous louez votre logement très épisodiquement et à condition d’avoir souscrit un contrat haut de gamme, nettement plus protecteur.

> Vous êtes locataire et louez un logement pour vos vacances

 
 

Là encore, c’est votre propre contrat multirisque habitation qui vous couvrira en cas de sinistre durant vos vacances. « Il existe dans nos contrats une responsabilité civile location occasionnelle, qui fait bénéficier le titulaire de notre contrat d’une couverture durant ses vacances », confie Aurélie Granier, chef de produit habitation chez Maaf. Baptisée « garantie villégiature », cette dernière est inscrite dans les conditions générales du contrat que vous avez signé et couvre la responsabilité du locataire saisonnier durant sa période de vacances.

Concrètement, si vous brisez un objet (vaisselle), détériorez un meuble ou si vos enfants cassent une baie vitrée, l’assurance du propriétaire du logement se retournera contre votre propre assurance pour la prise en charge. De la même façon, en cas de sinistre important, ce sera votre contrat qui lui remboursera les dégâts matériels occasionnés. Si par exemple la cuisine prend feu parce que vous avez laissé le gaz allumé, l’assurance de votre propriétaire prendra en charge la réfection des murs et des sols (biens immobiliers), et la vôtre le remboursera pour les placards ou objets qui auront disparus dans l’incendie. Petite astuce, « il faut vérifier le niveau des franchises, car si l’assurance ne couvre pas l’intégralité du sinistre, le solde à payer sera réclamé au locataire saisonnier », note Aurélie Granier.

Avant de boucler vos valises, passez également un coup de fil à votre assureur pour vérifier que votre contrat vous offre bien cette extension de responsabilité civile. Demandez-lui également une attestation d’assurance, elle prouve que vous êtes couvert et pourra vous être demandé par le propriétaire du logement.

Attention, cette garantie villégiature est souvent assortie de condition : elle fonctionne la plupart du temps sur le territoire de l’Union Européenne, mais pas si vous louez dans un autre pays étranger (Maroc, Etats-Unis…). Dans ce cas, vous devrez souscrire une assurance habitation temporaire (tous les grands groupes en proposent), qui vous couvrira le temps de vos vacances, en général pour une période de 3 mois au maximum. 
 
Marie Pellefigue / © Capital.fr

 

11/07/2014 Aviron recrute !

Euro Bati Renov 

 

filiale d’Aviron spécialisée dans l’entretien des immeubles, recrute dans le cadre de son développement : UN AGENT D’ENTRETIEN

Votre mission : nettoyage des différents immeubles, halls d’entrée, ascenseurs, parties communes, nettoyage des vitres et sortie des containers-poubelles. 

Type de contrat : CDI

Envoyer CV + lettre de motivation à 

Jimmy PREVOST

EBR

1, place Maurice Cazalis

28000 Chartres

Mail : jimmy.prevost@aviron-immo.fr