03/06/2014 Chartres sur Youtube !

Le saviez-vous ?

La ville de Chartres a une chaine Youtube officielle ! Vous découvrirez ou y retrouverez des vidéos des moments importants, innovants ou émouvants de la vie chartraine.

Dernières vidéos en dâte, parmi d’autres : la découverte de l’application crée pour le site archéologique de Saint Martin au Val et l’annonce par Jérôme Costeplane, directeur du théatre de Chartres, de la nouvelle saison.

 

A découvrir ici : https://www.youtube.com/user/Villedechartres

30/05/2014 Aviron recrute !

Face à un fort développement de notre portefeuille syndic, nous recrutons aujourd’hui un gestionnaire de copropriété 
 

POSTE

Rattaché au directeur de l’agence , vous aurez en charge la gestion administrative, juridique et technique d’un portefeuille d’immeubles de tailles diverses.

Votre mission :
- Gérer les relations avec les copropriétaires, CS, employés du syndicat
- Organiser, convoquer et tenir les réunions de conseils syndical et assemblées générales
- Rédiger les procès verbaux et mettre en œuvre les décisions,
- Assurer le suivi administratif des contrats et leur négociation.

PROFIL

H/F, dynamique, organisé, autonome et rigoureux, et sachant rendre compte, vos qualités relationnelles vous permettent d’allier souplesse et fermeté face à une clientèle exigeante.
De formation juridique ou technique, vous avez une expérience minimum de 3 ans dans un poste similaire et une solide compétence en comptabilité.

 

RSVP à accueil@aviron-immo.fr sous la référence syndic/site/2014

23/05/2014 Les parcs et espaces verts à Chartres

La saison des parcs : où emmener nos petits prendre l’air ?

 Le plus animalier

La Petite Venise, en basse-ville : un parc au bord de l’Eure avec des volières dont les habitants, poules, faisans, etc…raviront les plus petits ainsi qu’un enclos où gambadent lapins, chèvres naines, porcelets. Les pédalos, le mini-golf et les chalets de glaciers en font l’endroit idéal pour un pique-nique et une après-midi au soleil. A savoir : on est sur une île donc l’eau est partout, il faut surveiller les plus petits !

Accès : par le boulevard de la Courtille ou par la rue du Faubourg la Grappe.

 

Le plus citadin

Le petit parc situé derrière le théâtre de Chartres : presque entièrement recouvert d’un revêtement de sécurité qui amortit les chutes, entièrement clos et proposant un toboggan de taille moyenne ainsi que des jeux de bascule il est conçu pour les plus petits. Parc de poche il possède quand même un carré de pelouse où les enfants peuvent jouer au ballon. A savoir : les plus de 10 ans s’ennuient vite.

Accès : par la rue de Chateaudun ou par la place de Ravenne

 

Le plus « famille »

Le parc André Gagnon ou Clos Pichot pour les vieux chartrains ! Situé le long de la butte des Charbonniers, il propose un espace de jeu sécurisé pour les plus petits, un bac à sable, une araignée en cordage permettant aux plus grands et même aux ados de s’exercer à l’escalade et de vastes pelouses pour les parties de foot avec les papas.

A savoir : les grilles restent ouvertes et le parc est situé le long d’une artère très passante.

Accès : par l’avenue Charles Péguy, l’avenue d’Alsace-Lorraine ou la place Saint Jean.

 

 

Le plus sportif

Les Grand Prés : il abrite le Tennis Club de Chartres et ses magnifiques cours en terre battue mais aussi un stade et un skate-parc. Tout n’est pas accessible en permanence et gratuitement mais on peut courir, pédaler, taper dans un ballon ou tenter des figures en rollers. Y aller peut-être le but d’une ballade qui peut se poursuivre le long de l’Eure jusqu’à Lèves et Saint Prest.

Accès : par l’avenue d’Aligre.

 

 

Le plus historique

Les Jardins de l’Ancien Evêché ne sont pas à proprement parler un parc mais plutôt une succession de jardins en terrasse qui sont plutôt priss des touristes et des adolescents aux beaux jours. Au niveau le plus haut, celui de la cathédrale, on jouit d’une vue imprenable sur toute la Basse Ville et les bords de l’Eure. De nombreux peintres et photographes amateurs y saisissent une des plus belles vues sur la cathédrale et la ville. Aux niveaux intermédiaires, les pelouses en pente deviennent des solariums parfaits aux beaux jours : on peut y pique-niquer, lire, bronzer ou rêver.

Sur le niveau le plus bas se trouve reproduit le labyrinthe de la cathédrale dans l’herbe et on peut soit y courir soit y méditer sur cet ouvrage mystérieux rarement découvert.

Accès : par la gauche et la droite de la cathédrale par des grilles dont il faut bien surveiller les horaires.

On peut les traverser pour descendre à la Collégiale Saint André

 

Le plus désuet

Le jardin d’horticulture dont les grilles ouvragées, la maison bourgeoise de l’entrée et l’aménagement autour des allées et des pièces d’eau n’est pas sans rappeler les squares parisiens si XIXème siècle.

En plus des essences rares comme les cyprès chauves, le chêne pyramidal ou le séquoia, ce joli jardin de 1,7 hectares abrite de nombreux volatiles (canards, sarcelles et cygnes) qui feront l joie des petits.